Coupe de France: Le mot du coach à une semaine des phases finales.

9 mai 2016 - 01:47

Le weekend  prochain nous serons fixées sur notre classement en coupe de France ufolep de Volley féminin. Bien qu’au départ nous nous étions uniquement fixées comme objectif d’atteindre le "final four", il ne me semble pas irréaliste au vu de l’équipe sélectionnée de viser un cran plus haut à savoir la finale de cette coupe.

 En effet, la composition d’équipe, les progrès individuels et surtout collectifs réalisés pendant la saison sont prometteurs.

Parmi un collectif de 15 joueuses, 9 ont été sélectionnées pour cette phase finale. J’en profite d’ailleurs pour remercier chaleureusement celles qui ne feront pas partie du déplacement mais qui continuent à s’investir dans l’équipe.

 On retrouvera ainsi à St Sulpice la pointe:

A la passe : Sandra DENIZOT et Céline TARDIVON. Elles auront pour mission de diversifier le jeu pour fixer les contreuses adverses et laisser ainsi champ libre à nos attaquantes.

En attaquante en 4 : Fanny MARQUES, Cindy DELAHOUILLIERE qui s’exprimeront avec leurs attaques percutantes et qui seront le soutien prioritaire des contreuses quand elles même ne contreront pas.

En attaque en poste 2 : Nirvana TUFELE : elle sera une solution de surprise que ce soit à l’avant ou au 3 mètres, pour ses attaques ou pour ses balles si bien placées.

Les centrales : Clémence CHEVAUX, Pauline TABOZZI et Claire GROSEILLIER comme à leur habitude se chargeront d’attaquer dans les zones de faiblesse de la défense adverse mais se devront surtout de faire preuve d’efficacité au contre.

Toa TAUTU, quant à elle, sera notre joker, initialement prévue pour jouer en 4, elle pourra en cas de blessure ou de baisse de forme prendre le relais de la passe ou du deux. Elle sera aussi un pilier solide en réception et en défense.

 L’équipe, au fil des matchs de la saison, a su trouver une réelle cohésion d’équipe et il sera important qu’elle soit présente lors des matchs de ce we.

La principale faiblesse résultant d’un changement de poste fréquent des joueuses a été résolu il y a de ça 3 matchs en assignant définitivement les postes de chacune au vu de leur efficacité à celui-ci mais aussi du ressenti personnel et collectif. De plus, un dernier ajustement a été fait dans les deux derniers entraînements en réintégrant Nirvana en réception pour ne pas se priver inutilement de l’une de nos meilleures réceptionneuses et aussi d’éviter les fautes de placement. Restera comme difficulté, le fait pour la capitaine, d’avoir à coacher et de jouer en même temps.

 Du point de vue du programme, nous rencontrerons l’équipes du Nord de Marchiennes lors des demi-finales le samedi 14 à 10h.  En fonction du résultat soit nous rencontrerons l’équipe du sud, Gardannes ou celle du nord,  Villereau.

 Traditionnellement, les équipes du nord occupent les plus hautes marches du podium laissant aux équipes des autres zones les places d’honneur. En effet, la pratique du volley en UFOLEP dans le département du nord est très développée sans que cela n’impacte les effectifs de la fédération de Volley Ball. En revanche dans les autres zones de France, comme dans la région centre, la coupe de France est parfois la seule compétition féminine de volley ball accessible. Ainsi des disparités de niveau apparaissent.

 Malgré notre manque de match sur filet féminin comparativement aux équipes que nous allons rencontrer, nous donnerons notre maximum pour gagner chaque point et revenir ainsi satisfaites de ces phases finales avec, qui sait, un ou plusieurs matchs gagnés. 

Commentaires

-